Nos valeurs

 

La base de toutes nos prises de position peut se résumer par cette phrase : Nous militons pour que toute personne soit libre de disposer de son corps et de faire ses propres choix de vie.

 

Notre féminisme se veut inclusif, c’est à dire incluant toutes les femmes et les personnes subissant une ou plusieurs oppressions. Nous nous attachons notamment à prendre en compte le mieux possible les enjeux intersectionnels : ceux des personnes subissant plusieurs oppressions à la fois. En effet, l’égalité ne sera pas atteinte tant que nous ne prendrons pas en compte dans les luttes féministes l’ensemble des personnes vivant actuellement des oppressions : communauté LGBT, racisé.e.s, gros.ses, handicapé.e.s, neuroatypiques, femmes voilées, travaillleur.se.s du sexe…

 

Politique

Nous ne nous déclarons d’aucun parti politique. Cependant, nous souhaitons interpeller les différents partis politiques, les élu.e.s et les personnes associées, afin d’influencer leurs programmes et les politiques publiques qu’ils.elles mettent en place.

Féminité et stéréotypes de genre

Nous considérons la féminité comme un ensemble d’injonctions nombreuses et souvent contradictoires enfermant les femmes dans une série de non-choix. Ainsi, nous souhaitons voir disparaître les stéréotypes genrés : c’est à dire que nous souhaitons l’élargissement des concepts dits “féminins” (maquillage, douceur, cuisine…) ou “masculins” (pilosité, courage, bricolage…) à tou.te.s.

Dans la mesure où nous souhaitons que toute personne soit libre de disposer de son corps et de faire ses propres choix de vie, il ne s’agit en aucun cas de juger les femmes dites “féminines” (ni celles dites “masculines”, ni aucune autre femme), mais bien de voir disparaître les multiples injonctions pesant sur elles. Il va de soi que chacun.e gère sa vie, son apparence et son identité comme elle.il le souhaite : pilosité, habillement, maquillage…

Orientations sexuelles et romantiques

Nous respectons et prenons en compte les orientations sexuelles et romantiques de chacun.e. Nous souhaitons une amélioration des droits des personnes non hétérosexuelles en France : possibilité de donner son sang par exemple, que les violences policières à l’égard des communautés LGBT+ soient punies… Au delà de la loi, nous voulons que les communautés LGBT+ soient respectées dans l’espace public et semi public, au travail, dans le cadre de la recherche d’un logement / d’un emploi, en milieu scolaire / universitaire. Nous souhaitons que les personnes LGBT+ soient représentées dans les media et la culture: émissions tv, cinéma, séries, BD, jeux vidéo….

Afroféminisme

Le féminisme inclusif a évidemment vocation à prendre en compte et à lutter contre les oppressions racistes, en particulier vécues par les femmes racisées. Nous souhaitons donc une amélioration des droits et des conditions des personnes racisé.e.s en France, en particulier des femmes : que les violences policières à l’égard des personnes racisées soient punies… Au delà de la loi, nous voulons que ces personnes soient respectées dans l’espace public et semi public, au travail, dans le cadre de la recherche d’un logement/d’un emploi, en milieu scolaire/universitaire. Nous souhaitons qu’elles soient représentées dans les médias et la culture : émissions tv, cinéma, séries, BD, jeux vidéo…

Religion

Nous sommes une association laïque, autrement dit indépendante de tout pouvoir religieux. Nous nous déclarons en tant qu’association d’aucune religion, ce qui n’empêche bien sûr pas nos membres de pratiquer leur religion en tant qu’individu.e.s si elles.ils le souhaitent. Nous souhaitons le maintien de la séparation entre l’Eglise et l’Etat, et une séparation réelle et totale entre la religion et la politique. En cela, nous prônons la liberté de culte pour chacun.e, quel que soit ce culte et tant que les libertés d’autrui ne sont pas atteintes. Nous militons notamment pour que toute personne soit libre de disposer de son corps et de faire ses propres choix de vie. Par conséquent, nous souhaitons que chacun.e puisse porter un voile si il.elle le choisit, ou tout autre signe religieux, quel que soit le culte au sein duquel il s’inscrit. Dans le cas des voiles islamiques, les injonctions à ne pas en porter sont pour nous équivalentes aux injonctions à en porter : non seulement elles enferment les femmes dans un non choix, mais elles contribuent également au maintien des oppressions islamophobes en France.

Identités de Genre

Qui dit féminisme inclusif dit bien sûr féminisme trans-inclusif : nous prenons en compte et respectons la ou les identités de genre de chacun.e, quelle que soit son assignation à la naissance. De plus, nous souhaitons une amélioration des droits des personnes transgenres, non binaires et intersexes en France : changement d’état civil libre et gratuit par exemple.

Travail du sexe

Le travail du sexe désigne le travail lié à une prestation sexuelle, incluant la pornographie.
Nous militons pour que toute personne soit libre de disposer de son corps et de faire ses propres choix de vie. Nous souhaitons que chacun.e puisse exercer librement un travail du sexe. Pour cela, nous sommes pour que le travail du sexe soit encadré par des lois, qui ne stigmatisent, ni ne discriminent les travailleur.se.s du sexe, et qui leur facilitent l’exercice de leur métier.
La notion de proxénétisme est non seulement inutile mais dangereuse en plus d’être insensée. Un proxénète est une personne qui bénéficie de revenus de la part d’un.e travailleur.ses du sexe. Par conséquent, des personnes non liées au travail du sexe, mais en lien avec des travailleur.ses du sexe peuvent être considérées comme proxénètes (parents, enfants, colocataires, amie.es..). Les outils juridiques existent déjà pour lutter contre tout travail forcé, sous la menace, et contre l’esclavage.
De façon générale, nous suivons les recommandations du STRASS, syndicat créé et géré par des travailleur.ses.s du sexe, qui travaille en partenariat avec Médecins du Monde et le Lotus Bus.

Avortement, GPA, PMA

Nous militons pour que toute personne soit libre de disposer de son corps et de faire ses propres choix de vie. Aussi, nous souhaitons le maintien du droit à l’avortement libre et gratuit pour tou.te.s. Nous souhaitons également le droit à la Gestation Pour Autrui, ainsi que l’accès à la Procréation Médicalement Assistée pour tou.te.s. Un cadre légal doit évidemment être établi pour la GPA et pour la PMA pour tou.te.s.

Concerné.e.s et allié.e.s

Nous pensons que les personnes concerné.e.s par une oppression sont les plus à même de dénoncer cette oppression, d’en décrire les effets et les mécanismes. Elles sont aussi les plus légitimes à combattre cette oppression, et les plus à même de le faire de manière pertinente. Aussi, nous n’initions pas d’actions de lutte contre une oppression qui ne concernerait personne parmi nos membres.

Cela ne nous empêche pas de prendre position contre cette oppression : pour cela nous relayons les paroles de personnes concernées, et soutenons les actions menées par des personnes concernées, si ces dernières souhaitent notre soutien.

Si vous souhaitez lutter contre une ou plusieurs oppressions qui vous touchent, et souhaitez notre soutien, il va sans dire que nous sommes ouvert.e.s aux sollicitations : nous pouvons travailler en partenariat, ou vous pouvez rejoindre l’association pour y mener vos idées à terme !

 

De plus, Féministes Plurielles est ouverte à tous et toutes, concerné.e.s et allié.e.s : nous pensons que c’est ensemble que nous pourrons sensibiliser et lutter au mieux.