Si on fait un petit tour sur le catalogue des vêtements enfant de chez H&M, on constate un marketing genré parfaitement en place.


Chez H&M, les petits garçons peuvent porter ça :

Par contre, les filles elles ont ça :

Notez bien que :

  • Les petits garçons sont le futur,
  • La vie des petites filles seront meilleures si elles rient (j’aurais plutôt tendance à dire si l’égalité existe un jour mais bon passons.)
  • Le vêtement est représenté sur un modèle alors que le pull des filles…c’est pas nécessaire apparemment.

 

L’aventure c’est cool pour les garçons :

Tu explores le Grand Ouest américain !

 

Mais quand t’es fille, on te dit qu’être gentille c’est la nouvelle manière d’être cool (attends….quoi?)

Quand tu veux un t shirt Batman, et que t’es un petit garçon, t’as de la chance :

Quand t’es une fille, H&M est sympa, il pense à Batgirl :

Pour rappel au cas où, Batgirl c’est plutôt ça :

Est ce que quelqu’un voit du rose guimauve ? On me dit que non dans l’oreillette. 

Quand les garçons ont des vêtements avec des motifs suivants (vaisseaux spatiaux, astronautes, voitures par exemple) :

Les filles peuvent s’habiller avec ça (chatons mignons, fleurs, coeurs par exemple) :

Globalement, la garde robe des garçons c’est bleu, gris, noir, blanc (dont un super t shirt des Ramones, qu’on ne trouve évidemment pas au rayon fille), et la garde robe des filles c’est rose bonbon, rose pâle, blanc et un peu de bleu.

Evidemment, il existe aussi quelques vêtements plutôt neutre niveau couleur, ici c’est une tendance générale qu’on dénonce. H&M n’est bien sûr pas la seule enseigne à pratiquer le marketing genré.

Pourquoi c’est important de remarquer ces détails?

Parce que j’entends d’ici le “Oh ces féministes qui râlent pour un rien, c’est bon y a plus important comme lutte!”… pourtant l’éducation des enfants n’est-elle pas une priorité ? Parce si pour vous oui, cela passe aussi par les vêtements.

On remarque qu’en plus des discours sexistes que les petites filles peuvent entendre, on leur colle sur le corps des messages passifs, les appelant à être gentilles et se tenir bien, quand on continue d’encourager les petits garçons à la découverte.


C’est une goutte d’eau de plus, ce sont des injonctions en plus. Sans compter que la gentillesse, c’est un comportement qui doit être donné en exemple pour tout le monde, pas seulement les petites filles. Qu’une couleur n’explique jamais une orientation sexuelle et qu’un petit garçon peut tout à fait porter du rose (à une époque, le rose était un couleur de garçon…). Avec ce genre de pratique, personne n’y gagne, et encore moins les petites filles.

C’est quand même dommage de genrer les fringues d’enfants, alors qu’au final, ça finit toujours troué à la récré ! Et puis, ça n’aide pas les enfants à pouvoir se définir comme iels le sentent… et non comme la société les voient.

PS : cet article a été écrit par une maman 😉