Le 8 mars, Journée Internationale des Droits des Femmes, est une journée nécessaire, parce que non, elle ne sert pas à “célébrer la femme”, mais bien à rappeler que partout dans le monde les droits des femmes sont bafoués. En France, en Europe, en Asie, en Afrique, en Océanie, en Amérique, aux pôles dans l’hémisphère nord et l’hémisphère sud, partout.

Mais il est vrai qu’il est plus facile de réduire cette journée à “une journée de la femme”

plutôt que de nous rappeler que des femmes sont violentées et tuées parce qu’elles sont des femmes. Et chaque année, les publicitaires nous aide à faire comme si ces violences n’existaient pas.

Rabaisser les hommes pour flatter les femmes

Certaines pubs nous feront croire que ce jour là les hommes seront: à notre service, pénalisés et auront moins de droits que les femmes. Une illusion censée flatter notre égo.

C’est ainsi que nous serons offerts des entrées en clubs, des cocktails gratuits ou que les hommes seront instrumentalisés pour nous servir.

Le soucis c’est que rabaisser l’autre n’est en aucun cas la solution. L’égalité ce n’est pas rabaisser l’autre à son niveau c’est s’élever ensemble. Ce genre de pub est dégradante pour tout le monde. Pour les femmes qui sont prises pour des idiotes et pour les hommes que l’on instrumentalise. Certain.es me répondront “pour une fois que ce sont les hommes les objets”, ce à quoi je réponds que je ne vois pas en quoi c’est de l’égalité, de la dignité ou du féminisme que de dénigrer quelqu’un pour se sentir supérieur.e ou se venger.

Des hommes, nus, musculeux et à votre service, que demander de plus ? Du respect peut-être…

Sexualiser pour mieux régner

La publicité hyper-sexualise les corps et le 8 mars c’est encore un peu plus écoeurant que le reste de l’année. Faire ça en temps normal est déjà inadmissible mais le faire un jour où l’on milite pour nos droits fondamentaux est insultant.

Montrer une femme la bouche ouverte ou posant de manière à voir en même temps ses seins et ses fesses, n’est pas anodin. Dans une pub tout a un sous-texte.

C’est parce que la société matraque le message “le corp des femmes est à votre disposition messieurs” que celles-ci sont autant battues, harcelées, violées, assassinées et que leurs bourreaux s’en sortent aisément.

Alors peut-être que pour le 8mars j’aimerai que les corps de femmes ne soient pas exposés de la sorte, plutôt que d’aller m’acheter une culotte.


Le combo seins+fesses+bouche entr’ouverte+pose lascive…sont-ce vraiment les femmes la cible de cet affichage ?

Promos alléchantes pour contourner le problème

Cette journée est particulièrement fournies en promotions en tout genre, pour des vêtements, des sous-vêtements, des bijoux ou que sais-je. Et oui, comme c’est notre journée nous avons bien le droit de nous faire avoir par le capitalisme non ?

L’ironie c’est qu’au mois de février on nous invite à trouver les dessous parfaits pour faire plaisir à monsieur (coucou l’homophobie) mais qu’un mois plus tard on nous pousse à acheter des sous-vêtements mais pour nous cette fois ! Ben voyons.

En nous “offrant” des choses, en nous “célébrant”, on passe à côté du plus important.Ce n’est qu’un joli trompe-l’oeil capitaliste pour ne pas assumer les vrais problèmes. Comme si revenir de nos courses avec un parfum à -30% allez nous faire oublier qu’en rentrant des hommes porteront des regards lubriques sur nous, nous traiteront de salope, le tout sans jamais être inquiété et en gagnant plus que nous.


Pourquoi manifester pour nos droits quand on peut aller au ski ?

Le bâton pour se faire battre

Notre société est empreinte de culture du viol, c’est-à-dire qu’elle va culpabiliser les victimes et banaliser des crimes comme le viol. Chaque jour des femmes se sont violées, parfois vont porter plainte et trop souvent entendent : “oui mais vous étiez en jupe” “oui mais vous rentriez seule le soir” etc.

Cette même société va nous matraquer toute la journée du 8mars pour que nous portions une robe pour avoir une promo (eram), profitions d’une offre beauté, achetions du maquillage pour au final nous dire plus tard que si nous avons été harcelées ou agressées c’était parce que nous étions trop provocante.

On nous pousse à consommer, on nous pousse à nous apprêter, dans une société où on va nous reprocher d’avoir fait des achats esthétiques et nous culpabiliser d’être “trop” belle et d’être sortie comme ça. Niveau foutage de gueule, c’est du haut niveau.


Être une pin-up dans la ville la plus sécur’ du monde hihi <3

Vous reprendrez bien un peu de sexisme ?

Puis il y a ces pubs qui croient viser juste. Celles qui vous annoncent des activités estampillées “féminines” sur un fond rose, avec des pétales de rose, des diamants, des coeurs, des robes, des talons hauts etc.

En somme une affiche qui va utiliser une vision totalement stéréotypée de la femme : blanche, mince, valide, en talons hauts, aimant tout ce qui est considéré comme “féminin”.

C’est insultant parce que c’est réducteur. Ce n’est pas ça être une femme, les femmes sont plurielles, toutes différentes et ont des goûts différents.

Insérer des diamants dans ces pubs c’est contribuer au cliché de la femme vénale, représenter les femmes en hauts talons c’est leur donner les atours qui plaisent aux hommes hétéro-cisgenre, les mettre dans des atours dit “féminins” c’est dire à toutes les femmes qui préfèrent s’habiller autrement qu’elles ne sont pas des “vraies” femmes.

Ces publicités sont non seulement sexistes mais également, transphobes, grossophobes, racistes et validistes.


Le seul point positif de cette affiche c’est qu’elle présente un peu plus de diversités…sauf qu’il en manque les ¾ !

Et toutes ces pubs et affiches qui se vantent de “fêter la femme”.

Alors non, non et non, le 8 mars n’est pas la “fêtes des femmes”, on ne “célèbre” pas la femme.

Ces termes rabaissent cette journée importante à une simple fête du calendrier comme peut l’être la fête des grands-mères ou la journée de la soupe. Vous pensez vraiment qu’on veut être célébrées un jour par an ? Non. Ce que nous voulons c’est être respectées toute l’année, avoir les mêmes droits que les hommes, avoir les mêmes droits que les hommes blancs, cisgenre, hétéro et valides. Gardez vos fleurs et donnez nous les mêmes droits.
Merci au tumblr journeedelinfame.tumblr.com pour avoir répertorié les pubs de cette année.