Dulcie September était une enseignante et militante anti apartheid sud africaine née en 1935. Elle commence jeune son combat militant anti apartheid et doit finir ses études supérieures en prison. Son militantisme a plusieurs fois été condamné, ce qui l’a contrainte à quitter le pays en 1963, pour s’installer en Grande Bretagne. Devenue militante à temps plein, en 1984, elle devient directrice de l’ANC (Congrès National Africain) à Paris, après l’élection de François Mitterrand, qui permet de ne plus considérer ce parti comme terroriste.
Elle est assassinée en 1988, alors qu’elle enquêtait sur un trafic d’armes et de matériel nucléraire entre la France et l’Afrique du Sud. Son meurtrier n’a jamais été retrouvé.

Nantes a donné son nom à une petite place dans le centre ville, et l’école des Beaux Arts a appelé sa galerie Dulcie:

Dulcie_September-1 dulcie3

dulcie1 dulcie2